Espace info        

 

L'adaptation de véhicule

 

Selon les symptômes qu’éprouve une personne atteinte de sclérose en plaques, il arrive que la conduite automobile présente quelques difficultés. Il est alors possible de faire toutes sortes de modifications au véhicule, des pédales d’accélération ou de frein au déplacement des sièges pour accueillir un fauteuil roulant électrique.

Voici quelques options intéressantes et innovatrices pour adapter un véhicule.

Entrer et sortir du véhicule

Selon le type d’aide à la mobilité utilisé, différentes solutions sont offertes. Avec un fauteuil roulant pliable ou un déambulateur, il est possible pour la personne de faire le transfert à l’aide d’un siège pivotant qui évite plusieurs mouvements difficiles d’exécution.

 

Pour une personne utilisant un fauteuil motorisé, une rampe d’accès sera alors nécessaire. Le plus souvent, cette rampe pliante est installée sur le côté du véhicule. Mais parfois, elle est à l’arrière, ce qui simplifie le positionnement du

fauteuil motorisé au poste de conduite. Les autres sièges sont alors configurés différemment pour maximiser l’espace. Il y a également des dispositifs qui permettent d’ouvrir les portes du véhicule automatiquement.

La conduite adaptée

La faiblesse ou la perte sensitive des pieds ou des jambes rendent l’utilisation des pédales d’accélération et de frein difficile. L’une des adaptations possibles est de relier les pédales à un dispositif installé près du volant.

 

Pour le démarrage et d’autres fonctions, on peut utiliser des modules électroniques qui effectueront certaines tâches pour le conducteur.

Évidemment, il y aura quelques apprentissages à faire pour bien conduire. Heureusement, plusieurs centres de réadaptation offrent différents programmes d’aide à la conduite, pour permettre aux personnes qui en ont besoin d’apprivoiser ces modifications de véhicule.

Il est important de comprendre que ces modifications sont ajustées en tout temps aux besoins et aux limitations de la personne qui utilisera le véhicule. Ces modifications doivent être exécutées par des spécialistes en la matière, et avant de choisir un équipement, l’aide d’un ergothérapeute peut être grandement utile. Bonne route!

 

Plan du site
© Société canadienne de la sclérose en plaques (Division du Québec) 2009