Espace info        

 

Les aides techniques

Les aides techniques, qu’est-ce que c‘est?

Ce sont des outils qui aident à être plus efficace dans la vie de tous les jours. Grâce aux aides techniques, on peut continuer à faire des choses qu’on ne serait plus capable de faire seul. Dans cet article, il va être question des aides à la mobilité, aussi appelées aides à la marche.  


Certaines personnes vivant avec la SP auront un jour besoin d’une aide à la marche. Attention! Ce n’est pas tout le monde! Sclérose en plaques ne veut pas dire « fauteuil roulant pour tous ». La première fois qu’on voit une aide technique, on peut être surpris, curieux ou apeuré. Quand on apprend que c’est un outil pour aider les gens, c’est rassurant.
Par exemple, il est très fatiguant de magasiner. Certains utilisent un fauteuil roulant dans le centre commercial, ça les aide à économiser de l’énergie. À la maison, ils rangent le fauteuil et peuvent marcher sur de courtes distances. L’hiver, les trottoirs sont glissants. Une personne ayant des pertes d’équilibre décidera souvent de se servir d’une canne : ça peut lui éviter de se blesser.


Si à un moment donné, un de tes parents a besoin d’une canne ou d’un fauteuil, il lui faudra s’adapter à cette nouvelle situation et tous les membres de la famille aussi. Parfois, ça peut prendre un peu de temps avant d’être heureux comme avant. C’est ça les changements! Mais l’important, c’est de pouvoir continuer à mener une vie active.


La canne et la béquille canadienne

Elles aident à compenser pour les pertes d’équilibre. Elles peuvent être utilisées seules ou par deux.

La marchette


Pour aider quelqu’un qui a des pertes d’équilibre et/ou les jambes faibles. Contrairement à la canne, elle fournit un solide support aux 2 bras. Certaines ont un siège, qui permet de se reposer.

Le fauteuil roulant manuel


Pour ceux qui ont peu de force et d’endurance dans les jambes. Il faut cependant avoir les bras assez forts pour faire tourner les roues.

Le fauteuil roulant motorisé


Pour ceux qui ont peu de force et d’endurance dans les jambes et qui n’ont pas les bras assez forts pour faire tourner les roues. Il est plus gros que le fauteuil manuel et prend donc plus de place.


Le triporteur (3 roues) et quadriporteur (4 roues)

                                                     
Ils sont utilisés pour faire de longues distances et conserver son énergie.

 

Les personnes en fauteuil roulant sont-elles différentes des autres?

Chaque personne est unique. Nous le sommes tous, par notre physique, notre caractère, nos goûts... Une personne en fauteuil roulant est différente des autres, non pas parce qu’elle a un handicap, mais tout simplement parce qu’elle est unique.


Le fauteuil roulant ne transforme pas cet individu au fond de lui, dans son coeur. Il demeure le même qu’avant, avec ses qualités et ses défauts. L’arrivée du fauteuil roulant modifie certains aspects de la vie familiale mais ne changera pas l’amour des parents envers leurs enfants.


C’est très important de ne pas juger les autres en fonction de leur apparence ou de leur physique. Si tu as peur du regard des autres, dis-toi qu’on ne peut malheureusement pas plaire à tout le monde. On doit essayer d’attacher de l’importance aux personnes qui sont proches de nous, notre famille, nos amis. Il est préférable d’ignorer les gens qui jugent les autres sans les connaître.


Si tu acceptes bien le fait que ton papa ou ta maman soit en fauteuil roulant, ce sera plus facile d’en parler à tes amis, à tes camarades de classe. Ils pourront à leur tour mieux comprendre ce que vit ton parent et tu n’auras pas peur ou honte de les inviter à la maison pour faire des activités.

Animations Flash : Patrick Dea, illustration et animation - http://www.illustrationd.com

 

 

Plan du site
© Société canadienne de la sclérose en plaques (Division du Québec) 2007