Mieux vivre avec la SP       

 

 

Comment gérer sa colère

Sais-tu qu’il n’y a rien de mal à être en colère? C’est la façon de l’exprimer qui fait toute la différence. On peut être en colère contre soi-même, contre les autres ou contre des
situations.

Il t’est peut-être déjà arrivé d’être en colère contre la SP ou contre ton parent parce qu’il était fatigué… Tout le monde a ressenti ce sentiment un jour ou l’autre et crois-le ou non, il peut être transformé de façon positive. Toutes les émotions ont leur utilité! Voici quelques pistes pour t’aider à reconnaître, exprimer et gérer la colère.

Tout d’abord, il est bon d’apprendre à se connaître pour savoir ce qui nous met en colère. Ensuite, il faut identifier
les pensées négatives qui la font augmenter. Par exemple, si tu ne trouves pas ton sac d’école et que tu as tout de suite la pensée que c’est ta soeur qui

l’a pris, ça fera monter ton niveau de frustration avant même de vérifier si c’est la réalité.


Pour gérer ses émotions, il faut les reconnaître le plus vite possible. Les premiers signes de la colère sont : coeur qui
bat plus vite, visage rouge, tension dans les muscles, etc. Ces signaux peuvent varier d’une personne à l’autre. Sais-tu reconnaître les tiens?

Comment réagir lorsque la colère est installée?


1 – Respire profondément pour diminuer la tension

2 – Isole-toi pour te calmer (parfois 10 minutes dans ta chambre peuvent suffire)

3 – Quand tu as repris le contrôle, pense à ce que tu aimerais dire à la personne contre qui tu es fâché. Lorsque c’est clair, tu peux retourner la voir pour résoudre vos différends.


4 – Demande-lui si elle veut t’écouter. Si elle accepte, dis-lui pourquoi tu es en colère, mais sans être agressif. Si elle refuse, parle à tes parents de la situation.


5 – Explique-lui ce que tu souhaiterais qu’elle fasse la prochaine fois (par exemple, qu’elle te demande la permission avant de prendre ton sac d’école).

Si tu te sens souvent en colère ou si tu as de la difficulté à te contrôler et que tu deviens parfois agressif, parles-en à tes parents. Ne reste pas seul avec ce sentiment car il peut te prendre beaucoup d’énergie et te rendre malheureux. Le fait de te confier diminuera probablement ton sentiment de frustration. La colère est

normale et acceptable, mais l’agressivité et la violence ne le sont pas. C’est pourquoi, il est important d’apprendre à gérer la colère.

Plan du site
© Société canadienne de la sclérose en plaques (Division du Québec) 2007