Espace info        

Le métier de psychologue

On peut dire du psychologue qu’il est le spécialiste du comportement humain. Il peut aider les gens à surmonter leurs difficultés personnelles. Il sait poser les bonnes questions pour amener la personne à réfléchir sur sa situation. Il peut donc aider une personne à mieux se connaître, à identifier ses forces et ses faiblesses et à travailler sur certains aspects.

Les rendez-vous avec le « psy » durent habituellement une heure et la fréquence peut varier selon les besoins. Le psychologue utilise des méthodes variées. Selon la situation, il peut intervenir ou il peut laisser son client diriger la discussion.

Il travaille parfois à modifier les façons de penser, d’être ou d’agir d’une personne. Par exemple, si une personne se dit toujours qu’elle n’est pas bonne, le psychologue va lui apprendre à se dire qu’elle est bonne jusqu’à ce qu’elle en prenne l’habitude et que ça vienne tout seul. Il va l’amener à réaliser tout ce qu’elle fait de bien dans sa vie.

Il va aussi travailler à changer des mauvaises habitudes. Il pourrait, par exemple, travailler avec un jeune qui se sentirait stressé parce que son parent a la SP. Il l’aiderait à reprendre le contrôle et à ne pas mettre la maladie au centre de sa vie. Bref, il peut aider les gens à s’adapter à ce qui leur arrive.

Il ne faut surtout pas avoir honte de cette démarche car elle démontre, au contraire, qu’on fait face à ses problèmes. Bon nombre de gens consulteront un jour ou l’autre un psychologue pour différentes raisons.

Il peut être utile de consulter un psychologue, si :

  • Tu vis une épreuve et tu as l’impression qu’elle est trop difficile;
  • Tu a des conflits avec ton entourage et tu ne sais pas comment les régler;
  • Tu as des difficultés importantes à l’école;
  • Tu te sens souvent malheureux (si tu te sens malheureux la plupart du temps, il faudrait en parler sans tarder à une personne de confiance).

Les psychologues peuvent travailler en clinique, en CLSC, dans les écoles et même dans les tribunaux. Certains sont spécialisés pour intervenir avec une clientèle particulière comme les enfants, les adolescents ou les personnes âgées. Il y a même des psychologues du sport pour aider les athlètes à se préparer psychologiquement à une compétition : gestion du stress, confiance en soi, motivation, concentration, etc.

Au Québec, tous les psychologues doivent être membres de l’Ordre des psychologues du Québec. Pour ce faire, ils doivent avoir un doctorat en psychologie, ce qui veut dire plusieurs années d’études spécialisées. Ils ont aussi un code de conduite à respecter, ils n’ont notamment pas le droit de répéter ce qu’une personne leur dit dans leur bureau.

 

Plan du site
© Société canadienne de la sclérose en plaques (Division du Québec) 2008