Espace info        

L'hippothérapie ou la thérapie équestre

 

  Depuis quelques années, le cheval est utilisé à des fins thérapeutiques auprès des personnes ayant un handicap. On parle alors d'hippothérapie ou de thérapie équestre, ce qui signifie « thérapie à l'aide d'un cheval ».


 

Pour une personne qui est habituellement en fauteuil roulant, il peut être à la fois reposant et stimulant de pouvoir aller où elle veut à dos de cheval (dans un champ, une petite rivière, un boisé...).  

 

Imaginez ce qu'on ressent lorsqu'on arrive à faire obéir un animal pesant entre 400 et 1 200 livres. Le mouvement du cheval est un outil précieux. Il permet d'améliorer l'équilibre, la coordination et la mobilité articulaire. Il peut permettre aussi de réduire la spasticité et d'augmenter le tonus et la force musculaire. En montant à cheval, on arrive à oublier un moment le poids de notre propre corps (comme dans une piscine). Le cavalier s'assimile au mouvement du cheval. C'est une forme de physiothérapie, mais qui se pratique en plein air et avec un outil plutôt imposant...

 

  Pour certains, il est thérapeutique d'être en contact avec un animal noble, beau, grand et fort et qui, malgré son apparence robuste, est doux. Ce peut être une méthode des plus motivantes pour faire de l'exercice. De plus, le cheval nous transporte sans broncher et nous accepte tel que nous sommes.


La thérapie équestre nous prouve que même en fauteuil roulant, il est possible de relever des défis et de se dépasser. On demeure ainsi très fier de soi et on se sent valorisé. Il est agréable pour certaines personnes de former un couple (cheval-avalier) et de passer un bon moment avec son partenaire du monde animal.

 

Une visite sur le site de l'Association canadienne d'équitation thérapeutique te permettra d'en apprendre davantage sur l'hippothérapie :www.cantra.ca.
 

 


Plan du site
© Société canadienne de la sclérose en plaques (Division du Québec) 2007