Espace info        

La zoothérapie

La zoothérapie se résume à des visites d’intervenants accompagnés d’animaux dans les hôpitaux ou les centres d’hébergement. L’animal-thérapeute est minutieusement évalué et entraîné. Les bienfaits de ces visites sont maintenant reconnus.


Qu’est-ce qui fait que ce type de thérapie est efficace?
Quand on voit un chien, on a tout de suite le goût de le toucher. Ce sens est très important chez l’humain. Cet ami à 4 pattes aime recevoir et donner de l’affection, sans égard au comportement ou à l’apparence des personnes. Il est prouvé que caresser un animal abaisse la pression sanguine et le rythme cardiaque. Ce genre de contact est apaisant et réconfortant.


La présence d’un animal peut faciliter l’échange entre l’intervenant et la personne visitée. Celle-ci peut donc créer des liens à la fois avec l’animal et l’intervenant. Ça peut aussi favoriser le jeu et les rires.


Ce n’est évidemment pas tout le monde qui aime les petites bêtes. La zoothérapie s’adresse aux gens qui ont déjà une attirance envers elles et qui apprécient leur présence. Plusieurs espèces sont utilisées, il y en a pour tous les goûts… Voici quelques exemples :


Chien : Sa bonne humeur et son intelligence plaisent beaucoup. En entraînement, on lui apprend à faire des tours (faire le beau, sauter, etc.) On aime lui donner des ordres et le voir les exécuter.


Chat : Quand il se blottit et ronronne, on a envie de se détendre en le caressant. Il est une présence rassurante pour les personnes seules.


Lapin : Il rappelle de bons souvenirs aux personnes âgées qui ont vécu sur une ferme. Avec son calme et son air inoffensif, on a le goût d’en prendre soin.


Oiseau : Prendre un oiseau sur sa main sans qu’il ne s’envole est impressionnant. Il faut se concentrer et y aller en douceur. On le sent picorer dans notre main et on ne peut se retenir de sourire.

 

Plan du site
© Société canadienne de la sclérose en plaques (Division du Québec) 2007