Tout sur la SP      

 

Les symptômes invisibles

    

La plupart des symptômes de sclérose en plaques sont invisibles. Ces symptômes sont souvent peu compris par l’entourage de la personne atteinte de SP, car ils ne se voient pas.

La fatigue est le symptôme invisible qui touche le plus de personnes atteintes de SP. Environ 8 personnes atteintes de SP sur 10 éprouvent de la fatigue.

C’est une fatigue qui est difficile à expliquer, car elle est différente de celle que tu peux ressentir après avoir fait un effort physique intense, par exemple.

La SP peut aussi causer des troubles cognitifs, notamment des problèmes d’attention, de concentration ou de mémoire. Tu as peut-être déjà remarqué que ton parent oublie des choses?

Bien des personnes ayant la SP ressentent de la douleur ou des troubles sensitifs tels que des fourmillements, des engourdissements ou des brûlures. Ce sont des sensations très désagréables, mais qui ne se voient pas de l’extérieur.

Les symptômes invisibles peuvent amener de la frustration autant pour la personne atteinte de SP que pour les proches. Ton papa ou ta maman peut se sentir incompris parce que, même si ses symptômes sont bien réels, personne ne peut les « voir ». Et de ton côté, il peut t’arriver de ne pas comprendre que ton parent ne puisse pas faire telle ou telle chose, car il ou elle ne semble pas malade.

Cette image d’un iceberg représente bien cette réalité et le défi que peut représenter la SP.


Il est donc important de se parler, de s’écouter pour se comprendre et de trouver des solutions ensemble quand la SP amène des imprévus.

Rappelle-toi aussi que la SP est variable chez une même personne et différente d’une personne à une autre. Ce qui signifie que les symptômes ne sont pas les mêmes pour tous et qu’ils ne sont pas toujours présents en permanence.

Animations Flash : Patrick Dea, illustration et animation - http://www.illustrationd.com

 

 

Plan du site
© Société canadienne de la sclérose en plaques (Division du Québec) 2007