Tout sur la SP        

 

Les troubles d'élocution

Les troubles d’élocution sont un symptôme de SP qui n’est cependant pas très fréquent. Il peut s’agir d’une difficulté à bien prononcer certains mots, d’un ralentissement de la parole ou de bégaiement. La personne qui a ce symptôme peut avoir l’impression que sa bouche n’arrive plus à suivre ses pensées.

Lorsqu’une personne a des troubles d’élocution, elle peut avoir des difficultés à se faire comprendre parce que les mots sont déformés. Il peut parfois être frustrant d’être ralenti par ce symptôme. Il est important de prendre le temps d’écouter une personne qui a des difficultés à parler. On peut lui demander gentiment de répéter et lui dire de prendre son temps. Il ne faut pas terminer les phrases à la place de la personne. Lorsqu’on a de la difficulté à comprendre, on peut éliminer les bruits ambiants et se tenir proche, si possible notre tête vis-à-vis de la sienne. Quand on n’est pas certain d’avoir compris, on peut répéter à la personne ce que l’on a entendu et lui demander si c’est bien ce qu’elle a voulu dire.

T’est-il déjà arrivé de bégayer ou d’inverser des mots? De devoir répéter plusieurs fois un mot avant d’arriver à le prononcer? Cela peut arriver à tout le monde, surtout lorsque l’on est fatigué.

N’oublie pas que les symptômes sont différents d’une personne à l’autre et que ton parent n’aura pas tous les symptômes possibles de la SP. Ils sont d’intensité variable et peuvent disparaître pour quelques jours, semaines ou mois et réapparaître plus tard.

Simulation de symptômes

La simulation de symptômes te permet d’expérimenter ces sensations en t’amusant.

- Mets 2 ou 3 guimauves dans ta bouche;
- Essaye de prononcer un mot ou une phrase et demande à ta famille ou à tes amis de deviner ce que tu dis.

Tu peux faire cette simulation sous forme de course à obstacles en combinant plusieurs symptômes des numéros précédents.

 


Plan du site
© Société canadienne de la sclérose en plaques (Division du Québec) 2010