Cas vécus        

 

 

Jimmy relève le défi!

 

J’ai reçu le diagnostic de sclérose en plaques à l’âge de 31 ans, en novembre 2004. Au début, ce diagnostic m’a donné un choc et je ne me sentais pas prêt à accepter. À la suite de ma deuxième poussée, en 2013, j’ai commencé à songer à la médication grâce à une personne qui connaissait cette maladie et qui m’a grandement encouragé. Je suis en rémission depuis la prise d’un médicament. Aujourd’hui, je prends plus soin de moi qu’avant. Rester moi-même et faire ce que j’aime m’aide mentalement et physiquement.

En 2014, j’ai participé à la Marche de l’espoir et j’ai aimé l’expérience, mais je sentais qu’il me manquait quelque chose, un défi plus grand que celui-là. C’est ainsi que j’ai décidé de m’inscrire au Vélotour SP.

Je faisais beaucoup de vélo quand j’étais plus jeune et j’ai participé à plusieurs compétitions de 1990 à 1998. De 2000 à 2015, je me suis surtout adonné à la course automobile. À cause de la SP, j’ai dû ralentir mon rythme et me concentrer sur les loisirs qui m’amè¬nent le plus de bien-être. Je suis un passionné de plein air, de photographie, d’infographie, de technologies, de musique et de films.

Je me suis remis au vélo plus sérieusement à l’automne 2014. J’ai pédalé environ 1 000 km pour me préparer au Vélotour SP. J’ai adoré ma première participation. J’ai roulé 93 km le samedi et 81 km le dimanche et tout s’est bien passé dans l’ensemble. Je faisais partie d’une équipe de 23 cyclistes avec une chef d’équipe exceptionnelle. Je ne connaissais personne au départ, mais faire partie d’une équipe m’a fait beaucoup de bien. J’ai aussi recueilli un peu plus de 400 $ pour la cause grâce à ma famille et à mes amis.

 



Je suis déjà inscrit au Vélotour SP 2016. C’est un très bel événement. On choisit le circuit que l’on veut faire et chacun roule à son rythme, en toute sécurité et dans la bonne humeur. Cela nous permet de rencontrer des gens et de créer de nouvelles amitiés.

Je suis très positif et je continue de me battre avec l’espoir de surmonter cette maladie.

Jimmy

Plan du site
© Société canadienne de la sclérose en plaques (Division du Québec) 2016