Tout sur la SP       

 

 

Que nous réserve l’avenir de la recherche en SP?

Les chercheurs veulent arriver à réparer des cellules nerveuses endommagées par la SP en utilisant des cellules souches.

La Fédération internationale de la SP a publié en mai dernier un document qui donne des directives à suivre pour mener ce genre de recherches.

Il est important de réparer ce qui est endommagé par la maladie, mais aussi d’empêcher les dommages de survenir. Ce domaine de recherche s’appelle la neuroprotection et consiste à renforcer les cellules du système pour éviter qu’elles ne s’endommagent d’une manière permanente.

On souhaite protéger le système nerveux central afin que ses fonctions soient préservées plus longtemps malgré la progression de la maladie. On cherche actuellement des moyens de réparer les tissus du système nerveux central qui sont endommagés.

Si les chercheurs y parviennent, les personnes atteintes de SP pourraient espérer retrouver leurs capacités perdues. Ces travaux prendront plusieurs années, mais tout au long du processus, on en apprendra davantage sur cette mystérieuse maladie qu’est la sclérose en plaques.

 

Plan du site
© Société canadienne de la sclérose en plaques (Division du Québec) 2010