Tout sur la SP        

 

La dépression... ça se soigne!

L’information la plus importante à retenir au sujet de la dépression est que c’est une maladie qui se soigne. Elle est répandue, n’importe qui peut l’avoir, mais ce n’est pas une maladie contagieuse. Certaines personnes ayant la sclérose en plaques auront un jour un épisode dépressif. N’oublie pas que, dans le cas de la SP, les symptômes sont différents d’une personne à l’autre. C’est la même règle pour la dépression.

N’importe qui peut se sentir triste ou découragé, souvent à la suite d’une déception, de la perte d’un être cher ou de l’annonce d’une mauvaise nouvelle. Il s’agit alors d’une réaction normale, et la tristesse disparaît habituellement assez rapidement. On pense à de belles choses, on s’entoure de gens qu’on aime et on fait des activités agréables, et la bonne humeur revient peu à peu. Lorsque la déprime persiste plus de deux semaines, qu’elle est présente la plupart du temps et qu’elle est accompagnée d’autres symptômes, on parle alors de dépression.

Lorsque les gens sont déprimés, leur cerveau ne fonctionne pas de la même façon que d'habitude. Notre cerveau guide notre pensée, notre état d'âme et nos actions. Par conséquent, lorsqu’on est déprimé, notre mode de pensée, notre état d'âme et nos actions ne sont pas les mêmes que lorsqu'on va bien. La dépression n'est pas une faiblesse. Elle peut être causée par plusieurs facteurs à la fois : des difficultés qui rendent la vie plus difficile et font vivre des émotions désagréables et des choses qui se passent dans le corps.

La dépression amène à se comporter autrement que d'ordinaire. On remarque qu’elle cause de la tristesse, et ce, parfois sans raison. Les symptômes sont les suivants : pleurer beaucoup, dormir plus, avoir moins envie de parler, être impatient, être moins de bonne humeur et avoir des variations de l’appétit. Comme la dépression amène de la fatigue, tu remarqueras peut-être que ton parent est moins disposé à faire des choses avec toi, comme jouer, parler ou te conduire quelque part en voiture.

Parfois, l’entourage ne sait pas trop quoi faire. On essaie de remonter le moral, d’être gentil et amusant et on se rend compte que ça ne fonctionne pas. On peut bien entendu être attentionné envers la personne et lui tenir compagnie. Elle se sentira mieux, mais elle aura besoin de temps pour guérir. Elle voudrait bien être de bonne humeur, mais elle n’y arrive pas pour le moment.

Lorsqu’un de tes proches ne va pas bien, il y a des choses que tu peux faire en attendant qu’il se rétablisse. Tu peux en parler avec des personnes en qui tu as confiance. Il est important de te confier et de parler de tes sentiments, ça va t’aider à te sentir mieux. Il n’est pas facile de voir qu’une personne qu’on aime va moins bien qu’à l’habitude. Tu peux avoir des craintes et ne pas savoir comment réagir devant ses changements d’humeur. Il se peut aussi que tu t’ennuies du temps que vous passiez ensemble. Cependant, tu ne dois pas t’empêcher de continuer tes activités, même à l’extérieur de la maison, ni de voir tes amis.

Un jour, tu remarqueras que ton parent va mieux et tu verras que peu à peu, les choses redeviendront comme avant. Il est essentiel que tu fasses du sport et que tu aies des loisirs avec d’autres personnes, car cela t'aidera à t'amuser et à être bien dans ta peau.


Si ton parent est triste, sois assuré que ce n’est pas ta faute. C’est la même chose que lorsqu’il attrape un rhume, tu n’y es pour rien. Des adultes vont lui apporter de l’aide. Le médecin peut lui prescrire des médicaments et lui recommander de se reposer. Les médicaments ne guérissent pas instantanément, mais ils vont aider à chasser les émotions négatives pour faire de la place à celles qui sont plus positives. Certaines personnes vont aussi consulter un psychologue. Il s’agit d’un professionnel spécialisé dans les comportements humains. Il aide les gens à comprendre pourquoi ils ne vont pas bien et à faire des changements dans leur vie pour pouvoir se sentir mieux.

En résumé :

- la dépression est une maladie répandue qui se soigne;
- elle n’est pas contagieuse;
- certaines personnes ayant la SP feront une dépression
(mais pas tout le monde);
- il ne faut pas se décourager, car bientôt, la personne ira mieux;
- il ne faut pas hésiter à en parler;
- il existe des médicaments et de l’aide pour les personnes
qui font une dépression;
- ce n’est la faute de personne.

Plan du site
© Société canadienne de la sclérose en plaques (Division du Québec) 2012