Tout sur la SP        

 

 

Qu’est-ce que l’ergothérapie?

Lorsqu’une personne présente des symptômes de sclérose en plaques, elle peut éprouver des difficultés à faire certaines tâches ou activités. L’ergothérapie a pour but de favoriser l’autonomie et l’atteinte d’une vie équilibrée.

Les symptômes possibles de la SP sont nombreux et ils varient d’une personne à l’autre. Il peut être utile de consulter un ergothérapeute lorsque ces symptômes nuisent au fonctionnement quotidien. Ce professionnel de la santé aide les personnes à s’organiser et à accomplir les activités qu’elles considèrent comme importantes. La relation de l’ergothérapeute avec son client est basée sur la collaboration et le partenariat. Le client doit donc s’assurer de bien expliquer ses besoins. Il peut s’agir d’améliorer ses capacités physiques, de mieux gérer son énergie, etc. Le mot clé est « adaptation », car en trouvant des moyens de faire les choses différemment, on peut accomplir davantage.

Étapes d’une consultation avec un ergothérapeute :
- Évaluation des habiletés : ce que la personne peut faire toute seule, ce qu’elle a de la difficulté à faire.
- Détermination et mise en œuvre d’un plan de traitement.
- Recherche de solutions : programme d’exercices, gestion de l’énergie, changement de façons de faire les choses, adaptation de l’environnement de la personne, si nécessaire.
La sclérose en plaques est une maladie qui évolue; l’ergothérapeute pourrait donc avoir à intervenir plus d’une fois. Il peut aider la personne lorsque sa situation change, lorsqu’un nouveau symptôme apparaît, lorsqu’elle a à utiliser une aide technique, etc. Plus précisément, l’ergothérapeute travaille sur plusieurs aspects de la vie de tous les jours notamment l’emploi, les aides techniques, la conduite d’une voiture et l’adaptation du domicile.

Conserver son emploi
L’ergothérapeute peut évaluer le poste de travail et proposer des changements pour permettre à la personne de conserver son emploi le plus longtemps possible. Les personnes atteintes de SP sont souvent aptes à continuer de travailler si on fait quelques adaptations. La fatigue est le symptôme qui affecte le plus la capacité à travailler. Il existe des solutions pour mieux la gérer : changement des horaires de travail, médicaments, exercices, stationnement près de l’entrée, travail en position assise, etc.

Il existe également toute une panoplie de solutions technologiques pour faciliter l’utilisation d’un ordinateur. Par exemple, si une personne a de la difficulté à se servir de ses mains, elle peut utiliser un logiciel de reconnaissance vocale. Elle n’aura qu’à dicter à l’ordinateur ce qu’elle souhaite écrire. Il existe aussi des logiciels qui grossissent les caractères, ce qui peut être utiles aux personnes qui ont des troubles de la vue.

Aides techniques
C’est le rôle de l’ergothérapeute de déterminer quelle aide technique pourrait être le plus utile à son client : canne, déambulateur, fauteuil roulant manuel ou électrique, quadriporteur. L’ergothérapeute doit s’assurer que l’aide technique soit bien ajustée et que le client l’utilise de façon sécuritaire et optimale. Il n’est pas si simple de prescrire le bon fauteuil roulant, car le choix varie en fonction notamment du poids, de la grandeur, des capacités physiques, etc.

Conduite automobile
L’ergothérapeute évalue la capacité de la personne à conduire un véhicule automobile et trouve des moyens d’adapter ce dernier, au besoin. On peut entre autres installer un mécanisme permettant le chargement automatique du fauteuil roulant dans la voiture ou modifier le volant et le levier de vitesse pour faciliter la conduite.

Adaptation du domicile
Il existe des subventions qui permettent aux personnes à mobilité réduite de modifier leur maison ou leur appartement afin de pouvoir y demeurer. On peut installer un élévateur pour permettre à une personne en fauteuil roulant d’entrer et de sortir de chez elle, par exemple. On peut aussi installer une rampe, élargir les cadres de portes, abaisser les comptoirs, installer des barres d’appui dans la salle de bain, etc. L’ergothérapeute, qui se préoccupe de la sécurité des personnes à leur domicile, devra souvent conseiller les ingénieurs ou architectes qui dessinent les plans d’aménagements, les meubles, etc.

Les jeux d’équilibre
La Wii est une console de jeux interactifs qui reproduit les mouvements du corps à l’écran grâce à des éléments sensoriels. Ce système est parfois utilisé par les ergothérapeutes, car des chercheurs se sont penchés sur les effets des jeux d’équilibre de la Wii sur les personnes atteintes de SP. Pour ce faire, ils ont divisé en deux un petit groupe de personnes atteintes de SP présentant des troubles de l’équilibre. L’un des groupes a effectué des exercices en utilisant la Wii, et l’autre, pas. Comparés aux membres du second groupe, ceux du premier groupe ont vu leur équilibre s’améliorer. Cette petite étude montre qu’il serait justifié de poursuivre la recherche sur le recours à la Wii en tant que traitement de physiothérapie ou d’ergothérapie. On ne sait jamais, peut-être qu’un jour les médecins prescriront des Wii!


L’ergothérapie offre aux personnes atteintes de sclérose en plaques des moyens d’apprendre à vivre avec la SP. C’est une aide précieuse qui permet de profiter de la vie le plus possible.

Plan du site
© Société canadienne de la sclérose en plaques (Division du Québec) 2015