Mieux vivre avec la SP       

 

La relaxation et la méditation
pour mieux faire face au stress

 

On entend souvent que l'on vit dans un monde qui va de plus en plus rapidement et que malheureusement, ce rythme de vie provoque du stress chez plusieurs personnes. Il n'est donc pas surprenant de constater la popularité des méthodes de gestion du stress offertes de nos jours. On en parle à la télévision, de même qu’au travail, et plusieurs professeurs enseignent dès le primaire des techniques de relaxation et de massage. À première vue, certaines approches peuvent sembler étranges, mais quand on se renseigne, c'est moins compliqué que ça semble l'être.

Essaie de te souvenir d'une situation où tu es devenu nerveux. Par exemple, avant un exposé oral ou une compétition où tu devais exceller. Tu as sûrement senti que ton cœur battait plus rapidement, que ton souffle était court et rapide ou que tes mains étaient moites. Tous ces symptômes désagréables sont des manifestations du stress. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, ce n'est pas nécessairement négatif.

Le stress est utile au corps humain pour répondre à une situation nouvelle ou imprévue. Cette réaction aide à mieux faire face aux défis rencontrés avec toutes les capacités disponibles. Un peu comme si tu étais confronté à un danger, le stress te permet de prendre une décision rapide et de t'en éloigner. Il permet donc à la personne de mieux réagir en cas d'urgence, mais il n’est positif que s'il est utilisé sur une courte période, comme un système d'alarme. Le stress devient un problème quand cette réponse « d'alarme » par rapport au danger prend plus d'ampleur que normalement dans la vie d'une personne. Avec le temps, cet excès de stress peut causer différents problèmes de santé et affecter la qualité de vie. Heureusement, plusieurs solutions existent pour gérer les problèmes reliés au stress, dont la relaxation et la méditation.

Les techniques de relaxation sont nombreuses et variées. Chacun a ses trucs pour relaxer, comme écouter de la musique ou faire une promenade dans un endroit tranquille. Il existe toutefois des « recettes » qui ont été éprouvées et qui fonctionnent chez presque tout le monde.

La technique de la respiration profonde consiste à prendre de longues inspirations en gonflant le ventre, et par la suite, à relâcher lentement l'air. Lorsque l’on respire 4 ou 5 fois de cette manière, on se sent plus calme et les signes de stress s'atténuent. Ce qui se produit est simple : ces longues respirations avec le ventre étirent le diaphragme (muscle qui participe à la respiration) d'une certaine manière, ce qui envoie le message au cerveau que la réponse au stress doit être coupée, car la respiration n'est plus accélérée. Essaie cette technique si tu le peux avant un événement où tu te sens nerveux. Tu risques d'être surpris de voir comme c'est efficace!

Ces techniques de relaxation peuvent aussi être d'une grande aide pour ceux qui vivent avec la SP. Les exigences de la vie de tous les jours sont nombreuses, et si on ajoute les difficultés que peut entraîner la SP, on peut facilement comprendre que certains se sentent parfois dépassés. Selon les spécialistes, il est important, d'identifier les sources du stress, car par la suite, il sera plus facile de trouver des solutions.

Plusieurs apprécient les massages. Certains pratiquent des techniques de visualisation qui consistent à diriger ses pensées en un endroit calme et reposant pour se libérer des images stressantes pendant quelques dizaines de minutes.

D'autres préfèrent les techniques qui datent de plusieurs centaines d'années, comme le yoga, le taï chi ou le qi-gong.

Plus récemment, une technique de méditation a fait l'objet d'une étude scientifique chez des personnes atteintes de SP. Cette technique, appelée « méditation pleine conscience », a été développée par Jon Kabat-Zinn, qui est le fondateur d'une clinique de réduction du stress du Massachusetts, aux États-Unis. Le but de l'étude était de savoir s'il était possible d'améliorer la qualité de vie en réduisant la fatigue et la dépression chez les personnes atteintes de SP qui pratiquaient régulièrement ce type de méditation. Les résultats furent significatifs et les chercheurs de l'étude ont conclu que l'on peut avoir un impact important sur la qualité de vie avec de telles pratiques.

Les méthodes de relaxation et de méditation sont variées et chacun peut choisir ce qu'il préfère. L'important est de savoir que ces techniques peuvent s'ajouter à la panoplie de solutions pour mieux faire face aux difficultés qu'entraîne la SP ou les autres tracas de la vie quotidienne.

Plan du site
© Société canadienne de la sclérose en plaques (Division du Québec) 2011