Tout sur la SP        

 

Les troubles de la mémoire

Plusieurs personnes ayant la SP remarquent que leur mémoire n’est plus toujours aussi fiable qu’auparavant. Cependant, ce symptôme n’est habituellement pas trop grave et on peut trouver des moyens de le contourner.

Les troubles de la mémoire les plus fréquents en SP concernent les faits récents. Par exemple, une personne peut avoir de la difficulté à se rappeler un numéro de téléphone qu’on lui a donné la veille, alors qu’elle se souvient du nom d’un ami qu’elle n’a pas vu depuis 15 ans.

Certaines personnes oublient leur rendez-vous. D’autres cherchent des mots qu’elles ont l’impression de connaître, mais qu’elles ont oubliés momentanément. Parfois, elles peuvent aussi oublier l’endroit où elles ont rangé certains objets ou encore se rendre à la cuisine pour ensuite se demander ce qu’elles sont venues chercher.

N’oublie pas que les symptômes sont différents d’une personne à l’autre et que ton parent n’aura pas tous les symptômes possibles de la SP. Ils sont d’intensité variable et peuvent disparaître pour quelques jours, semaines ou mois et réapparaître plus tard.

T’est-il déjà arrivé d’oublier des mots quand tu étais fatigué? As-tu déjà oublié le nom d’un camarade de classe? Il existe toutes sortes de troubles de la mémoire, et tout le monde en a à l’occasion.

Voici des petits exercices à faire avec ta famille ou avec tes amis pour faire travailler ta mémoire.

Simulation de symptômes

Matériel :

10 petits objets (trombone, efface, élastique, agrafe, agrafeuse, paire de ciseaux, etc.).

Simulation :

- Mettre 10 objets par terre;
- Les observer pendant 30 secondes;
- Les recouvrir d’un linge;
- Se rappeler et nommer les 10 objets cachés.

Variante :


- Mettre 10 objets par terre;
- En retirer un ou plusieurs;
- Deviner quels objets ont été enlevés.

Tu peux faire ces simulations sous forme de course à obstacles en combinant plusieurs symptômes.

Et puis? Es-tu doué pour les jeux de mémoire? Si tu ne l’es pas, sache que tu peux t’améliorer en t’exerçant régulièrement. C’est important de faire travailler sa mémoire tout au long de sa vie.

 

Plan du site
© Société canadienne de la sclérose en plaques (Division du Québec) 2009