Tout sur la SP     

La recherche

 

Grâce aux recherches menées en laboratoire, les scientifiques et les neurologues comprennent maintenant mieux la SP. Les chercheurs suivent plusieurs pistes.

 

Myéline
Près de la moitié des projets de recherche en cours portent sur la réparation de la myéline. Comme tu le sais, la sclérose en plaques s'attaque à la myéline, gaine protectrice des fibres nerveuses. Quand cette gaine est endommagée, les messages envoyés par le cerveau partout dans le corps sont ralentis et des symptômes apparaissent. Ce serait fantastique si on pouvait réparer les plaques démyélinisées dans le cerveau et la moelle épinière… Et faire disparaître les symptômes!

Système immunitaire
On étudie aussi le fonctionnement du système immunitaire. Celui-ci protège notre corps contre l'invasion des virus et autres étrangers. La SP est une maladie auto-immune. Ce qui veut dire que le système immunitaire s'attaque à lui-même en abîmant sa propre myéline. Lorsqu'on découvrira pourquoi il agit comme ça, on pourra trouver un moyen de l'en empêcher.

Imagerie par résonance magnétique (IRM)
Avec l'imagerie par résonance magnétique, le neurologue peut voir les plaques qui sont dans le cerveau et la moelle épinière. Les scientifiques se servent de ce précieux instrument pour étudier les plaques et la réaction du cerveau par rapport à celles-ci. Il est aussi utile pour savoir à quel moment les plaques apparaissent et quand la réparation de la myéline se fait dans le cours de la maladie

Photos reproduites avec l'autorisation de Berlex Canada

Animations Flash : Patrick Dea, illustration et animation - http://www.illustrationd.com

 

 

Plan du site
© Société canadienne de la sclérose en plaques (Division du Québec) 2007