Mieux vivre avec la SP        

 

Les changements dans la SP

Enfin, la grisaille de l’hiver a cédé sa place aux chauds rayons du soleil. La chaleur fait sourire les jolies frimousses, et le printemps est porteur de changements... tout comme la SP. Pour t’aider à mieux comprendre mes propos, lis la suite…

Lorsqu’une saison cède sa place à une autre, c’est un changement attendu qui s’effectue généralement sans grande difficulté. L’arrivée de la SP, quant à elle, dérange bien plus que le passage d’une saison à l’autre, car personne n’espère l’arrivée de la SP et personne ne s’attend à ce qu’elle arrive. Il faut donc s’adapter.

S’il fait 25 °C à l’extérieur et que tu gardes tuque, mitaines et parka… tu risques d’avoir quelques sueurs, inconforts et désagréments en pleine période estivale. Ainsi, un changement de saison exige que tu apportes quelques modifications à tes habitudes pour ton confort et ton bien-être, tout comme la SP nécessite que chacun s’y adapte. Pour toi et tes proches, il y a un apprentissage à faire. Vous allez apprendre à mieux composer avec les changements occasionnés par la SP.

Avec la SP, les changements surviennent à l’improviste, comme si on passait d’une saison à l’autre toutes les semaines plutôt qu’aux trois mois. Ces changements peuvent te faire vivre toute une gamme d’émotions, telles de la tristesse, de la colère et de l’inquiétude, et ils peuvent être essoufflants pour toi et tes proches. Que la SP soit présente chez toi depuis peu ou depuis longtemps, tu fais face à ces particularités de la SP. Cette situation peut t’effrayer ou du moins être incompréhensible pour toi. N’hésite pas à en parler avec quelqu’un en qui tu as confiance. Il y a aussi des moments où tu voudras résister aux changements, souhaiter que tout revienne comme avant. Il est en effet plus facile de gérer une situation que l’on connaît, car on est dans une zone de confort. Pour te faciliter les choses, essaie de ne pas trop passer de temps à imaginer des situations difficiles avec la SP. Essaie plutôt de profiter de bons moments avec ton parent et de t’amuser.

C’est possible et réalisable d’avoir une belle vie équilibrée malgré quelques difficultés. Il s'agit de faire face aux changements et de les apprivoiser un à un. Tu n’as qu’à te rappeler quelques peurs que tu as déjà eues par exemple, en début d’année scolaire : Vais-je aimer mon prof? Comment va se passer mon exposé oral en classe? Tu as su t’adapter à ton nouveau professeur, réciter ton oral avec quelques chaleurs, mais ouf, tu l’as fait et réussi.

Rappelle-toi que malgré les difficultés et les changements causés par la SP, les personnes ayant la SP et leur famille peuvent réussir leur vie et être heureuses.

Plan du site
© Société canadienne de la sclérose en plaques (Division du Québec) 2013