Mieux vivre avec la SP        

 

Quel est le rôle du neurologue? Pourquoi ma mère doit-elle aller voir un neurologue de temps en temps?

La sclérose en plaques est une maladie neurologique. Les personnes qui ont la SP sont donc suivies par un spécialiste des maladies neurologiques : un neurologue. Celui-ci a fait de longues études sur le fonctionnement du système nerveux central (le cerveau et la moelle épinière) et du système nerveux périphérique (les nerfs).

L’objectif du neurologue est de s’assurer que les personnes qu’il soigne ont la meilleure qualité de vie possible. Il connaît bien les derniers résultats de recherche et les services offerts aux personnes qui ont la SP.

Les visites chez le neurologue ont plusieurs utilités. Elles permettent de vérifier si un traitement fonctionne ou s’il faut en essayer un autre. On y fait aussi l’évaluation des symptômes. De nouveaux symptômes ont-ils fait leur apparition? Certains sont-ils trop envahissants? Le neurologue peut recommander des traitements pour certains symptômes. Les rendez-vous avec lui sont aussi de bons moments pour parler des effets secondaires des médicaments.

C’est aussi le rôle du neurologue de recommander à certains patients un arrêt de travail ou une diminution des heures de travail en cas de fatigue. Il peut aussi prescrire une aide technique comme un fauteuil roulant, une canne, une orthèse, etc. Il évalue si des changements peuvent être apportés pour faciliter la vie au quotidien. Par exemple, est-ce que la maison ou la voiture ont besoin d’être adaptées?

Le neurologue répond aussi aux questions de ses patients portant sur des sujets variés. Tel ou tel symptôme sont-ils liés à la SP? Puis-je faire de l’exercice? Dois-je prendre des vitamines?

Le neurologue est souvent celui qui annonce le diagnostic de SP aux personnes atteintes de cette maladie.

La fréquence des rendez-vous sera plus élevée au début, car il faut souvent commencer un traitement, répondre aux questions, offrir du soutien, etc. Par la suite, on voit généralement son neurologue de une à deux fois par année. Lors d’une nouvelle poussée, il est possible d’appeler à la clinique de SP pour parler à l’infirmière. Celle-ci jugera si une visite à la clinique s’impose.

En résumé, ta mère voit un neurologue pour favoriser son mieux-être et ainsi pouvoir faire le maximum d’activités avec toi.

Plan du site
© Société canadienne de la sclérose en plaques (Division du Québec) 2007