Mieux vivre avec la SP        

 

Le verre à moitié plein ou à moitié vide?

 

 

Ton regard se porte-t-il plus sur ce qui te manque ou sur ce que tu as? Est-ce que tu t’impatientes ou tu te mets en colère ou en retrait parce que tu n’as pas ce que tu veux maintenant? Ou au contraire, parviens-tu à mettre ta frustration de côté pour pouvoir profiter de ce qui se présente là où tu es?

Ce ne sont pas des situations faciles! De la frustration, c’est ce qu’on ressent quand on n’a pas ce qu’on veut, ce qu’on désire. L’état de frustration génère souvent de l’impatience, de la colère ou encore de la tristesse. Il y a deux possibilités : soit on fait preuve de flexibilité, soit on reste fixé sur sa frustration.

Par exemple, si tu es dans un camp de vacances et que tes parents te manquent, tu peux avoir de la peine, t’ennuyer et ressentir de la frustration parce que tu ne peux pas les rejoindre. Alors, soit tu vois le verre à moitié vide en restant fixé sur cette idée et en ne profitant pas de tout ce que le camp peut t’apporter et des belles activités que tu peux y faire, soit tu décides de voir le verre à moitié plein et de profiter pleinement du moment présent en participant à fond aux activités que tu n’as pas la chance de faire habituellement. Ainsi, cela te permettra de te changer les idées, et tu verras que tu t’ennuieras beaucoup moins tout au long de la journée.

Avec la sclérose en plaques, il peut arriver que des activités prévues soient annulées parce que ton parent ne se sent pas très bien. Ce genre de situation aussi peut amener de la frustration. Mais est-ce que le fait d’être fâché va améliorer les choses et régler la situation?

Essayer de voir le verre à moitié plein peut demander de la flexibilité, de la créativité ou de la patience. Cela nécessitera peut-être des efforts de ta part, mais ce sera pour le mieux.

Rester fixé sur sa frustration, c’est se laisser envahir par un sentiment d’impuissance qui grandit et prend toute la place. Au-delà de la frustration, voir le verre à moitié plein, c’est voir la vie positivement. C’est être optimiste et adopter une attitude d’ouverture et d’écoute par rapport aux autres. Cela a aussi un impact positif sur tout ton entourage, ta famille et tes amis.

Et comme le disent les humoristes, dans un verre à moitié plein ou vide, il y a 50 % d’eau et 50 % d’air, donc techniquement, il est toujours rempli!

Plan du site
© Société canadienne de la sclérose en plaques (Division du Québec) 2017