Mieux vivre avec la SP       

Les émotions suite au diagnostic

       

Une personne venant d'apprendre qu'elle a la sclérose en plaques vit souvent des émotions fortes. Elle peut pleurer quelquefois, avoir envie d'être seule et éprouver moins d'intérêt pour les activités familiales. Certains sont en colère contre la maladie et se  
sentent désemparés (ils ne savent plus quoi faire). Quand le médecin ou le neurologue fait l'annonce du diagnostic, c'est un choc et chacun réagit différemment.

La vie semble s'arrêter un instant et les choses qui étaient les plus importantes prennent la 2e place. On doit alors essayer de vivre et d'être heureux comme avant. Il faut s'habituer au caractère imprévisible de la maladie, écouter son corps (par exemple, se reposer quand on est fatigué) et prendre sa santé en main (bien manger, faire de l'exercice...).

Il est important de tenir compte de certains facteurs qui viennent amplifier les émotions. En effet, une personne stressée, fatiguée ou sous le choc, risque davantage de vivre des périodes d'agressivité ou de découragement.

L'entourage vit aussi des moments difficiles. Il peut t'arriver de ressentir de la tristesse, parfois même de la colère ou de la peur. Souvent, les choses inconnues nous effraient. Te renseigner sur la SP peut t'aider à apprivoiser tes peurs. Ce n'est pas une maladie contagieuse ni mortelle, c'est rassurant de le savoir! Si tu es fâché, essaie d'en découvrir la cause. Es-tu en colère contre la maladie ou contre quelqu'un? Tu peux aussi ressentir de l'impuissance ou de la frustration face à la maladie : « Je ne peux pas aider, je ne peux rien faire », « Pourquoi est-ce quelqu'un de ma famille qui a la SP? ».

Il y a aussi le sentiment de culpabilité, qui est trompeur : « C'est de ma faute si maman est fatiguée », « Mon père n'est pas de bonne humeur, il a l'air fâché contre moi.» Il faut du temps et de l'énergie pour s'adapter à une maladie comme la SP, ce qui peut entraîner de la fatigue et des sautes d'humeur chez ton parent. Ce sont aussi des symptômes possibles de la SP. Tu ne dois pas te sentir responsable de ce qui ne va pas à la maison.

Quand tu n'y comprends plus rien, en parler peut t'aider à y voir plus clair. Il peut être réconfortant d'ouvrir ton coeur aux gens qui t'entourent et à ton parent qui a la SP. En plus, tu te sentiras plus fort et soulagé d'un grand poids! Si tu as des difficultés à la maison et que tu veux en discuter, tu peux joindre Tel-Jeunes (24h/24, 7 jours sur 7) au numéro sans frais 1 800 263-2266.

L'important, c'est d'en parler!!!

 

Animations Flash : Patrick Dea, illustration et animation - http://www.illustrationd.com

 

 

Plan du site
© Société canadienne de la sclérose en plaques (Division du Québec) 2007