Mieux vivre avec la SP        

 

Quoi faire avec mes parents?

La plupart des personnes atteintes de SP ont comme principal symptôme la fatigue, ce qui peut limiter les activités en famille. Tu te demandes ce que tes parents et toi pourriez faire pour passer du temps ensemble? Voici quelques idées!

 

Jeux

Il existe une multitude de jeux de société pour tous les âges et de tous les genres. En as-tu quelques-uns à la maison? Sais-tu que tu peux en trouver à prix très réduits dans des friperies et des magasins qui vendent des produits usagés?

Tu peux aussi créer ton propre jeu avec du papier et des crayons. Connais-tu le jeu du chapeau (ou jeu des petits papiers)?

Ce jeu se joue à quatre joueurs minimum, par équipe de deux ou plus. Chaque joueur écrit cinq mots sur cinq petits morceaux de

papier qu’il plie et met dans un chapeau ou un grand bol. Le but est de faire deviner le plus de mots possible à son coéquipier ou à son équipe.

À la première manche, on fait deviner les mots en parlant, avec un nombre illimité de mots, en une minute. Une fois le temps écoulé, une autre équipe prend le relais et ainsi de suite jusqu’à ce que tous les mots aient été devinés.

À la deuxième manche, c’est le même principe : on remet tous les papiers dans le chapeau, mais cette fois-ci on les fait deviner en donnant un seul mot comme indice. C’est un peu moins facile, mais si on a bien écouté pendant la première manche, on peut se rappeler certains mots et les deviner plus facilement.

À la troisième manche, on remet de nouveau tous les papiers dans le chapeau et on fait deviner les mots en... mimant! C’est souvent la partie la plus drôle!

L’équipe qui a deviné le plus de mots à la fin des trois manches est la gagnante, mais l’important, c’est de participer et de s’amuser!


Bricolage


Aimes-tu bricoler? Que dirais-tu de faire des totems indiens en famille?

Il te suffit de récupérer des rouleaux de papier hygiénique ou d’essuie-tout ou des boîtes de conserve.

Avec des feuilles cartonnées de couleur, une paire de ciseaux, de la colle, des feutres et… de l’imagination, vous pouvez fabriquer les plus beaux totems!

Tu peux aussi donner un nom à ton totem, accompagné de belles qualités, et le remettre à ton père ou à ta mère.

 


Feu de camp

 

Que dirais-tu d’une belle soirée au bord d’un feu de camp? Sais-tu comment faire un feu?

Avant de partir, pense à apporter un briquet ou des allumettes et du papier journal. Le papier journal peut être remplacé par de l’écorce de bouleau, c’est encore plus efficace. Apporte aussi de l’eau, qui servira à éteindre le feu à la fin de la soirée.

Pour commencer, s’il n’y a pas déjà un rond de feu à l’endroit où vous voulez faire votre feu de camp, il faut d’abord ramasser de grosses roches pour former un rond et ainsi éviter que le feu ne se propage. C’est important de placer le rond de feu dans un endroit dégagé.

Par la suite, il faut faire une bonne réserve de bois. Ramasse des morceaux de différentes grosseurs : des brindilles et des petites branches pour bien partir le feu, et de plus gros morceaux, qui brûleront plus longtemps par la suite.

Ne coupe pas de branches d’arbres vivants. Le meilleur bois pour un feu est le bois sec qui se casse facilement.

Pour allumer ton feu, tu places le papier journal en boules ou l’écorce de bouleau en premier, puis tu ajoutes des brindilles et de petites branches. Tu allumes le journal ou l’écorce à différents endroits et tu laisses le feu prendre dans les brindilles et les petites branches avant d’ajouter de plus gros morceaux. Sinon, tu risques de faire étouffer le feu.
Une fois le feu bien pris, c’est le temps d’en profiter tous ensemble : légendes, chansons, musique et, bien sûr… guimauves!


Observer les étoiles

Pourquoi ne pas aussi observer les étoiles?

Le meilleur endroit pour observer les étoiles est dans un espace bien dégagé, loin des lumières de la ville, par une belle soirée au ciel sans nuage. N’oublie pas d’apporter des couvertures pour que vous puissiez vous installer bien confortablement.

Connais-tu quelques constellations?

La plus facile à repérer est la Grande Ourse, qui a une forme de casserole. Il y a également la Petite Ourse, qui comprend l’étoile Polaire, soit l’étoile la plus brillante de cette constellation.

Vous aurez peut-être la chance d’apercevoir une étoile filante. La meilleure période de l’année pour en observer est à la mi-août, lors des Perséides. Si tu vois une étoile filante, n’oublie pas de faire un vœu!

Plan du site
© Société canadienne de la sclérose en plaques (Division du Québec) 2018