Mieux vivre avec la SP        

 

Pour une vie de famille équilibrée

Une famille est une mini société. Chacun de ses membres y a une place importante et y tient un rôle en fonction de son âge. Ta famille comble tes besoins de sécurité, d’amour et d’affection. Cela contribue à une vie de famille équilibrée.

Cet équilibre peut être dérangé par différents événements de la vie; par exemple la venue d’un bébé, un déménagement, un nouvel emploi, etc. Ces événements perturbent l’équilibre familial. Cela se produit dans toutes les familles.

Certains de ces événements surviennent sans s’annoncer, comme une surprise. Cela cause du stress et rompt parfois l’équilibre familial. C’est peut-être ce qui est arrivé lors du diagnostic de SP de ton parent. La SP ressemble à une visiteuse qui n’est pas désirée et qui décide de s’installer à la maison et d’y rester. C’est plutôt dérangeant! Une réorganisation s’impose.

Pour rétablir l’équilibre
Au quotidien avec la SP – Il ne sert à rien de faire l’autruche avec la SP, c’est-à-dire de se cacher la tête sous terre pour éviter de la voir. Elle ne partira pas. N’oublie pas : tu n’es pas seul à vivre dans une famille avec un parent ayant la SP. Dans une famille, chacun des membres a des besoins qui demandent à être comblés. Il est important de les reconnaître et d’en parler. Tes besoins et ceux de ta famille doivent être satisfaits pour vous permettre de vous développer pleinement, même en présence de la SP. De plus, si tu apprends à mettre des mots sur ce que tu ressens, il sera plus facile pour tout le monde à la maison de comprendre ce que tu vis. Lorsque les membres de la famille échangent entre eux sur ce que la SP leur fait vivre, cela permet de renforcer la confiance.

Te renseigner sur la SP – Pour bien vivre avec la sclérose en plaques, tu dois te renseigner sur elle. Reconnaître les particularités de la SP et les difficultés qui peuvent y être associées aidera chacun des membres de ta famille à trouver des façons de s’ajuster à la maladie. Tu as des craintes ou des questions par rapport à la SP? N’hésite pas à en parler à ton parent. Te renseigner te permettra de diminuer tes peurs. Rappelle-toi que tu n’es pas responsable de la maladie de ton parent. Personne n’est responsable de cette maladie.

Responsabilités et SP – Dans une famille, il est habituel d’avoir des tâches à faire et de mettre l’épaule à la roue. N’oublie pas qu’en accomplissant des tâches à la maison, tu apprends à devenir responsable et autonome. C’est un plus dans la vie. Toutefois, si tu as l’impression d’avoir plus de tâches à accomplir que tes amis à cause de la SP, revois ton horaire afin d’avoir autant de temps libre que de tâches à accomplir.

Les amis – Il importe que tu te gardes des moments de jeux avec tes amis. Si tu décides de reporter le moment d’accomplir les tâches qu’on t’a données pour faire une activité avec tes amis, il est important de tenir ta parole et de faire ces tâches par la suite, au moment convenu.

En conclusion – Avec la SP, tu dois te renseigner, parler avec tes parents et apprendre à dire ce que tu ressens.

Des activités d’été à faire en famille et entre amis
1. Tourisme de quartier – Avec tes parents, ta famille ou des amis, pars à la découverte des édifices historiques, des musées et des parcs de ta localité. Vous pourriez finir votre journée par un pique-nique à l’ombre d’un arbre.

2. Jardinage – Petits jardins ou grands, ils seront une source de plaisir : arracher les mauvaises herbes, sentir le parfum des jolies fleurs, découvrir quelques bestioles qui s’y trouvent. S’il n’y a pas de jardin à nettoyer près de chez toi, va à la découverte de fleurs sauvages… Les pissenlits font de très beaux bouquets. Les plus aventureux pourront même tenter de cuisiner une salade de pissenlits.

3. Réalisation d’un herbier – Cette activité est pour les amoureux de la nature et les petits curieux. Elle permettra de rassembler une belle collection de plantes. On peut avoir beaucoup de plaisir à cueillir les plantes, à les identifier, à les faire sécher et enfin à les classer et à les conserver, bref, à confectionner son propre herbier.
4. Visite à la bibliothèque – Il fait très chaud, il pleut et tu ne sais pas quoi faire… Pourquoi ne pas aller faire un tour à la bibliothèque de ton quartier, qui regorge de beaux livres. N’hésite pas à t’y rendre. La plupart des bibliothèques organisent des clubs de lecture et différentes activités.

5. Des amis à la maison – Avec l’accord de tes parents, invite des amis à passer du temps à la maison avec toi. Vous pouvez faire des jeux de société ou encore organiser une soirée cinéma.

6. Camp de jour – Renseigne-toi auprès de ta municipalité pour connaître l’horaire et les activités offertes.

7. Vivement la piscine – Le soleil est radieux, il fait chaud, un saut à l’eau : plouf! Quel bonheur! Les municipalités offrent des piscines et des aires aquatiques pour grands et petits. Profites-en, c’est souvent gratuit.

8. Une journée à la plage – Cette activité est amusante pour ceux et celles qui peuvent s’y rendre en transport public ou encore en voiture. N’oublie pas ta crème solaire.

9. Marmitons aux chaudrons – Lors de ta visite à la bibliothèque, sélectionne un livre de recettes faciles à réaliser. En un tour de main, tu feras des pizzas, des biscuits rigolos, etc. N’oublie pas de tout nettoyer à la fin!

10. La Route Accessible – Cette ressource a été créée pour les personnes handicapées ou ayant des limitations physiques qui désirent partir en escapade pour découvrir le Québec. Suis le lien pour connaître ses trésors : larouteaccessible.com/fr.

Plan du site
© Société canadienne de la sclérose en plaques (Division du Québec) 2014