Mieux vivre avec la SP       

La visite chez le neurologue

       

Habituellement, les personnes qui ont la SP rendent visite au neurologue une à deux fois par année. Toutefois, si un nouveau symptôme ou une poussée apparaît, il est possible de joindre le neurologue ou son équipe par téléphone pour obtenir des conseils et, si nécessaire, planifier une visite.  

Que faut-il faire lors d’une visite chez le neurologue? Tout d’abord, il est important de bien se préparer en prenant des notes. Il faut en dire le plus possible pour s’assurer d’avoir les meilleurs soins, notamment, informer le neurologue dans le cas d’apparition de nouveaux symptômes, de poussées ou d’autres problèmes de santé significatifs. Quand un symptôme prend trop de place, il est souvent possible de le traiter. Il ne faut donc pas hésiter à parler des symptômes, même s’ils ne sont pas toujours reliés à la SP.
 

Il est aussi très utile d’avoir le nom et la posologie (doses à prendre) des médicaments utilisés. De cette façon, si le neurologue prescrit d’autres traitements, il pourra évaluer les interactions entre les médicaments. En effet, il faut être prudent car certains produits pharmaceutiques ne doivent pas être pris en même temps. Lorsqu’il s’agit d’une nouvelle prescription, il est bon de s’assurer d’avoir bien compris la façon de prendre le produit et ses effets secondaires.

Le rendez-vous est le moment idéal pour poser des questions et ainsi calmer les inquiétudes. C’est également par le neurologue qu’il faut passer pour pouvoir participer à un essai clinique (recherche scientifique pour voir si un nouveau médicament est efficace ou pour mieux comprendre la SP). C’est lui qui peut dire si la personne répond ou non aux critères.

Le neurologue donne aussi des conseils sur le travail et les aides techniques. Il peut, entre autres, recommander de prendre un temps de repos, d’utiliser une canne pour la marche ou d’avoir un climatiseur dans l’auto ou à la maison.

En bref, le neurologue est très important pour les personnes ayant la SP. Il est donc primordial de se sentir à l’aise et de pouvoir compter sur lui au besoin.

Animations Flash : Patrick Dea, illustration et animation - http://www.illustrationd.com

 

 

Plan du site
© Société canadienne de la sclérose en plaques (Division du Québec) 2008